Sophrologie

Qu’est-ce que la sophrologie ?

La sophrologie a été créée en 1960 par le neuropsychiatre Alfonso Caycedo, né en Colombie en 1932. Il s’intéressait aux différents niveaux de conscience et a cherché à développer une véritable école scientifique, selon laquelle l’homme devrait abandonner une lecture cartésienne des événements pour redonner toute sa place au vécu et à la conscience.

Comme une éponge, notre conscience capte et retient les différents épisodes de notre vie, dès le stade fœtal. Les expériences successives enrichissent notre conscience, ce qui nous permet d’appréhender les différents événements qui surviennent.

La sophrologie s’est développée vers cet état de pleine conscience en faisant descendre le niveau de veille au niveau sophroliminal pour exercer notre cerveau à être en harmonie avec nos 3 structures : notre corps, nos émotions et notre mental.

Principes

Les 3 principes fondamentaux de la sophrologie sont :

  • d’amener la personne dans le moment présent, ICI et MAINTENANT,
  • de renforcer les actions positives, afin de développer les aspects positifs du présent, passé et futur, plutôt que de se focaliser sur les aspects négatifs,
  • de développer une réalité objective, afin d’apprendre à voir les choses comme « pour la première fois ».

La conscience est la faculté qu’a l’homme de connaître sa propre réalité et de la juger. Il existe trois états de conscience :

  • la conscience ordinaire, qui correspond à notre état de tous les jours,
  • la conscience pathologique, dans laquelle les capacités de l’individu sont altérées,
  • la conscience sophronique, qui est l’état visé par la sophrologie où l’on acquiert une pleine conscience harmonique.

Influences et origines

La sophrologie se sert de techniques thérapeutiques connues par d’autres disciplines, en ôtant toute notion de religion, et a donc des influences en :papillons-vols

  • hypnose,
  • psychologie,
  • neurologie,
  • psychanalyse,
  • phénoménologie,
  • relaxation,
  • yoga,
  • bouddhisme,
  • zen.

Le but de la sophrologie

Le but premier est la recherche de l’équilibre, du bien-être. Mais ce n’est pas qu’une simple méthode de relaxation. Cela relève plutôt d’une philosophie de vie pour conduire à une libération du corps et de l’esprit en dénouant les tensions. On peut la pratiquer en atelier ou en individuel. Le sophrologue écoute, questionne et transmet des techniques pour permettre de résoudre une problématique et d’atteindre un objectif.

La sophrologie permet d’acquérir une meilleure connaissance de soi et d’affronter les défis du quotidien avec sérénité et confiance.

« En pratiquant la sophrologie, nous développons notre conscience. »